Le cycle menstruel et l'ovulation

Le cycle menstruel est le reflet de la fertilité mais aussi de la santé. Apprendre à le décoder permet de mieux comprendre son corps et de découvrir comment en prendre soin au quotidien.


Les menstruations

Les menstruations sont le top départ du cycle menstruel. Après la phase de saignements s’enchaînent phase folliculaire, ovulation et phase lutéale. Il peut arriver d’avoir quelques saignements au moment de l’ovulation, à ne pas confondre avec de “vraies” règles. En moyenne, les menstruations durent entre 3 et 5 jours, mais toutes les femmes sont différentes !


La phase folliculaire

La période pré-ovulatoire est très variable. Elle commence avec le premier jour des menstruations. Les 5 premiers jours du cycle sont infertiles dans plus de 99% des cycles. Les 5 jours précédant l’ovulation sont fertiles. Les températures sont basses, le col est souple et ouvert, la glaire cervicale filante et transparente. Elle nourrit et protège les spermatozoïdes qui pourront y survivre pendant 3 à 5 jours en attente de l’ovulation.


L'ovulation fluctue

L’ovulation correspond au premier jour de températures hautes ou à l’un des deux jours précédant ce pic. Après l’ovulation, l’oeuf ne vit que 12 à 18 heures. L’augmentation massive de progestérone qui s’en suit empêche une seconde ovulation d’arriver.
Le corps a besoin d’un cocktail d’hormones parfaitement équilibrée pour ovuler. Cet équilibre hormonal est soumis à de nombreuses influences pouvant retarder l’ovulation.
C’est la raison pour laquelle le jour de l'ovulation peut considérablement varier d'un cycle à l'autre. Il est tout à fait normal que le jour de l’ovulation fluctue, d’ailleurs des études ont confirmé à plusieurs reprises qu'une ovulation à J-14 ou J-15 telle qu’on la présente dans les livres de biologie ne se produit qu'une fois sur quatre !


La phase lutéale

La période post-ovulatoire est stable chez la grande majorité des femmes. Il y a entre l’ovulation et les règles que 10 à 16 jours, 13 jours en moyenne, pendant lesquels la température basale du corps est légèrement plus élevée. Cette phase lutéale très stable est dominée par la progestérone, l'hormone de la grossesse. C’est elle qui fait augmenter notre température, ferme le col de l’utérus et assèche la glaire cervicale dans laquelle les spermatozoïdes ne peuvent plus survivre. C’est l’augmentation nette de température suivie d’un plateau de températures élevées et stables qui indique que l’ovulation a bien eu lieu et que la femme est infertile jusqu’à ses prochaines règles.


Les phases du cycle menstruel

Même si la durée du cycle et le jour de l'ovulation peuvent largement varier, on observe toujours 4 phases typiques au cours d'un cycle.

Les 4 phases du cycle menstruel

Regardons les plus en détail

Phase folliculaire infertile

Cette phase très variable commence avec le premier jour des menstruations (M). Les 5 premiers jours du cycle sont infertiles dans plus de 99% des cycles. Le nombre total de jours infertiles par cycle dépend de nombreux facteurs.

Phase folliculaire fertile

Pendant les 5 jours fertiles précédant l'ovulation, les températures sont basses et le col est souple et ouvert. La glaire est élastique, elle nourrit et protège les spermatozoïdes. Si ces conditions sont réunies, ils peuvent survivre pendant 3 à 5 jours jours en attente de l'ovulation.

Ovulation

L'ovulation correspond au premier jour de températures hautes ou à l'un des deux jours précédant ce pic. Après l'ovulation, l'œuf ne vit que 12 à 18 heures. L'augmentation massive de progestérone qui s'en suit empêche une seconde ovulation.

Phase lutéale infertile

La progestérone ferme le col de l'utérus et assèche la glaire, ce qui empêche les spermatozoïdes de survivre. Mais seule l'augmentation nette de la température suivie par un plateau de températures élevées et stables indique que l'ovulation à vraiment eu lieu et que la phase infertile a commencé.


Lady-Comp prend tout cela en compte

Analyser un cycle régulier est très amusant et relativement facile à faire. Mais que faire devant un cycle irrégulier ou infertile ?

Avec ses 30 ans d'expérience dans l'analyse de cycle, Lady-Comp parvient à détecter l'ovulation et les jours infertiles avec certitude, de manière simple et rapide.

Si vous pensez avoir un retard de menstruations, vous saurez si vous êtes enceinte ou si votre ovulation a été différée.